Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 mai 2008

MENAGERIE DU JARDIN DES PLANTES

J'ai redécouvert tout récemment la ménagerie du Jardin des Plantes à Paris et ce fut un émerveillement. C'était au printemps, il faisait beau, le jardin du Muséeum était fleuri et tout était paisible. J'ai redécouvert avec grand plaisir les statues de Frémiet : dans le zoo le charmeur de serpent et l'homme préhistorique portant une tête d'ours ; à l'entrée de la galerie de paléontologie (dans le bâtiment lui-même), la terrible scène en pierre de l'orang-outan étranglant un chasseur, puis, juste à l'extérieur, le grand bronze représentant Frémiet sculptant le dénicheur d'ourson, si ma mémoire est bonne. Je me suis souvenu que ce très grand artiste, auteur notamment de l'archange St-Michel en haut du Mont-St-Michel, exerçait de fortes pressions pour obtenir des commandes publiques.

Je gardais un souvenir très mitigé de la ménagerie : petits enclos, grilles trop visibles, animaux de faible intérêt, à quelques exceptions près. Mais visiblement, depuis quelques années, le zoo a été repris en main. Il est beaucoup plus beau, aéré, la végétation est abondante, et surtout on peut y voir quelques spécimens rares. Il y a moins de grands singes et de fauves mais les bâtiments conservent leur charme désuet. Il n'y a plus d'ours dans la trop petite fosse.

Parmi les espèces présentées, il faut citer en particulier les Anoas (les plus petits bovins au monde), Markors, Turs, Barals, Mouflons du Caucase (certains petits avaient moins d'une semaine et étaient absolument minuscules), Cervicapres, Pécaris, Paresseux, Cabiais, mais surtout deux animaux très rarement présentés dans les zoos. Le premier est le Takin du Sichuan, bovidé de Chine assez massif, au pelage laineux et littéralement jaune, d'environ 350 kg. Il est affublé de cornes de gnous assez étonnantes. J'en avais vu un au zoo de Montpellier, mais beaucoup moins beau. Il avance doucement, en écartant les pattes comme s'il était perclu de rhumatismes, mais un soigneur m'a dit qu'il n'en était rien.

L'autre animal, absolument incroyable, est le Gaur. C'est le plus grand des Bovidés. Il peut atteindre 2,30 mètres au garrot et peser une tonne. Celui du Jardin des plantes est MONUMENTAL. Il faut imaginer un grand taureau assez svelte auquel on aurait ajouté une énorme couche de muscles sur le dos. Très chassé  en Indochine (chasse dangereuse), il est maintenant protégé mais jamais présenté dans les zoos. Un soigneur m'a confirmé son agressivité, surtout en période de rut où même le passage d'un tracteur le rend violent.

Enfin, citons les énormes tortues des Seychelles, dont la plus vieille pèse plus de 200 KG et a 120 ans !

Si vous aimez les zoos, je vous recommande le site www.leszoosdanslemonde.com, très bien fait.

21:51 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.