Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 octobre 2008

CUIVRE ET GRENOUILLES

Un article intéressant dans Le Monde daté du 5-6 octobre, intitulé "Le cuivre et les grenouilles". Il fait écho à ma note du 10 octobre 2006 (cf. Notes - Archives) où je mentionnais que le cours du cuivre à la tonne était en 2001 de 1500 dollars et en 2006 (août) de 8070 dollars.

Le Monde rappelle que "le cuivre est aux métaux non ferreux ce que la grenouille est à la météo : un superbe indicateur de tendance". Le 3 octobre, le cours du cuivre était de 5 850 dollars soit une chute de 35% depuis le printemps 2007. Les deux raisons avancées sont l'arrêt de la spéculation sur ce métal et la chute de la demande de tuyaux en cuivre pour les logements et bureaux.

Cela va peut-être réduire le nombre insensé de vols de stock de cuivre, notamment dans les fonderies mais aussi sur les chantiers et même sur les voies ferrées en cours d'électrification (caténaires).

Est-ce que cela va faire baisser le coût de production des bronzes animaliers ? Je crains fort que ce soit comme pour le pain : les boulangers évoquent l'augmentation du prix du blé pour justifier celle du prix du pain, mais quand le cours du blé diminue, ils expliquent que cela ne peut pas avoir d'incidence sur le prix du pain, la farine ne constituant qu'une infîme partie du coût de revient...

11:24 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.