Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 avril 2009

ARISTOTE ET LE CAMELEON

Après Platon le gorille, Socrate le chimpanzé et sa tortue, j'héberge désormais dans ma collection Aristote, son fils et leur caméléon. J'en ai ainsi terminé avec les "grands singes", considérant que le Bonobo n'est qu'une sous-espèce de chimpanzé et que drills et mandrills ne font pas partie de cette famille.

Toutefois, je n'arrêterai pas là les singes car M.Thivillon, fondateur du zoo de St-Martin-La-Plaine m'a donné l'idée de modeler un mandrill, ce que je ferai certainement et je pense que, comme pour le casoar, j'utiliserai exceptionnellement des patines de couleur pour rendre les fantastiques coloris de la face (et du postérieur) des grands mâles.

Revenons à nos philosophes : Aristote, que l'on voit en terre sur l'album-photo qui lui est dédié, est un orang-outan de Bornéo et a déjà atteint un certain âge puisqu'il possède ces étranges excroissances de chaque côté de la tête et sur la poitrine. Contrairement aux gorilles, ces singes sont de très bons grimpeurs et sont parfaitement adaptés à la vie dans les arbres, ce qui se traduit notamment par de très longs bras, qui semblent disproportionnés par rapport à des jambes assez réduites, et une force colossale qui leur permet de monter sans problème à la force d'un seul bras.

L'Orang-outan se caractérise par ses longs poils, qui lui donnent une allure très négligée. Je me souviens, au zoo de Vienne en Autriche comme à celui de Romanèche-Thorins (Touroparc) d'avoir eu le sentiment en voyant ces singes qu'ils s'étaient vaguement habillés avec des guenilles sales et déchirées.

Aristote a trouvé un caméléon et l'observe. Il s'agit forcément d'une scène de zoo car ces animaux ne vivent pas dans les mêmes régions. Je soupçonne fort le petit orang-outan d'avoir volé le pauvre caméléon et de l'avoir apporté à son père, qui l'a subtilisé et ne compte pas le rendre, malgré les supplications de son fiston.

Ce singe est de la même taille que Platon : 28 cm de haut.

Les commentaires sont fermés.