Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 juillet 2010

LE GUEPARD

Une nouvelle création : le Guépard.

Ce fut l'un de mes premiers essais en sculpture, il y a bien longtemps, mais devant le peu de ressemblance avec la réalité, j'avais détruit mon travail. Je crois que cette fois, c'est mieux. Il s'agit d'une petite pièce ; environ 10 cm de haut. Je sens que la lionne et le guépard me donnent envie de créer une série de fauves : lion, tigre et léopard, voire hyène et lynx seront peut-être les prochains sujets.

P1030534.JPG

On confond parfois guépard, jaguar et léopard. Pourtant, si léopard et du jaguar sont effectivement proches, le guépard s'en distingue nettement. Alors que le léopard - ou panthère - possède une silhouette arrondie, puissante, souple, le guépard ressemble à un lévrier avec une tête réduite et museau très court. Doté d'un puissant "coffre", d'une taille de guêpe, de longues pattes fines aux griffes non rétractiles - d'où son Acinonyx jubatus, le premier mot signifiant "griffes sans mouvements" - il donne une impression de fragilité bien éloignée des grands fauves. La robe du guépard présente des petites taches rondes ou ovales.

Le guépard mesure 70 à 95 cm au garrot, 120 à 150 cm de long sans compter environ 80 cm de queue. Celle-ci est épaisse et fournie, lui servant de balancier dans les tournants de ses courses folles.

Car le guépard est bien connu pour être l'animal terrestre le plus rapide : plus de 110 km/h en vitesse de pointe. Il monte à 90 km/h en 3 secondes et le record du 100 mètres est de 6 secondes et 13 centièmes (par comparaison, bien que cela n'ait guère de sens, un homme descendant en dessous de 10 secondes est un excellent sportif de haut niveau).

P1030539.JPG

Le guépard se domestique bien et de nombreux peuples l'ont utilisé pour la chasse. Marco Polo a rapporté que l'empereur Kubilaï Khan en possèdait des centaines. On pense d'ailleurs que ces captures à très grande échelle ont contribué à appauvrir le patrimoine génétique de cette espèce, aujourd'hui menacée.

On trouve des guépards dans une grande partie de l'Afrique, et même au Sahara où il présente une robe extrêmement claire, mais aussi en Asie. En Afrique septentionale, certaines possèdent une très belle robe, marquée de longues tâches et de rayures, qui leur vaut le nom de "guépard royal".

Grâce à sa pointe de vitesse, le guépard est bien équipé pour la chasse : il s'approche le plus possible de sa proie - généralement de petites gazelles - puis fonce et la renverse en la bousculant (à 100 km/h, çà fait un choc !) ou en lui crochetant une patte. Toutefois, comme pour les autres fauves (cf. ma note précédente sur la chasse des lionnes), le succès n'est pas toujours au rendez-vous et l'on considère qu'un excellent chasseur a un taux de réussite de 40%. En effet, il ne peut tenir plus de quelques secondes son allure.

P1030541.JPG

Et quand il a tué une proie, le pauvre guépard n'est pas à l'abri des ennuis. Essouflé, il ne peut manger avant de longues minutes pendant lesquelles lions, léopards, hyènes et même vautours risquent de lui voler son butin. Avec ses 50 kg, ne sachant pas grimper aux arbres à la différence du léopard, n'ayant pas une forte machoire ni des griffes acérées, il ne peut alors que se retirer. Et pour comble de malheur, ajoutons que les jeunes guépards sont fréquemment sujets au rachitisme.

Finalement, le guépard me fait penser à ces extraordinaires prototypes de voiture ou d'avion, capables d'établir ponctuellement des records mais qu'on ne peut mettre en production car trop fragiles.  J'ai voulu rendre la finesse et la puissance, la fragilité et cet air maniéré des guépards, qui ont toujours un air un peu lointain voire hautain d'aristocrates égarés malgré eux parmi les brutes épaisses.

P1030544.JPG

21:15 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Très intéressante exposition du guépard ,visuelle ,écrite .
Evidemment ,impossible de ne point songer à Visconti...:)
J'ai lu ,il y a assez longtemps un très beau roman "Le jaguar noir ",je ne sais plus de quel auteur !

Écrit par : Hécate | 08 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.