Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 septembre 2012

LE FABULEUX NUMERO DES ESCARGOTS (2)

Suite de la note précédente.

Voici un premier exercice difficile : à grande hauteur, sur un cable fort étroit, les animaux font un numéro de funambules d'un mât à l'autre.

P1080108.JPG

P1080112.JPG

P1080116.JPG

P1080118.JPG

Au mileu du cable, ce soir-là, Jupiter, jeune mâle de deux ans, a failli perdre l'équilibre et chuter sur la piste. Heureusement, il a réussi à se rétablir.

P1080123.JPG

P1080126.JPG

P1080129.JPG

P1080130.JPG

Jupiter et Atlas, un autre mâle, de quatre ans celui-ci, doivent se croiser sur le cable. Lors d'une représentation à New York, les deux animaux se sont battus et le dompteur dût intervenir. Grièvement blessé par les fauves, il passa deux semaines à l'hôpital.

P1080138.JPG

P1080141.JPG

P1080138.JPG

Suite dans deux jours...

28 septembre 2012

LE FABULEUX NUMERO DES ESCARGOTS (1)

 

Il y a un an, je mettais sur ce blog une note d'un dresseur de fauves tout à fait original. A l'époque, il ne s'agissait que d'un petit spectacle de campagne, en plein air, héritier des premiers cirques miteux et n'accueillant qu'un faible public.

http://www.damiencolcombet.com/archive/2011/09/19/dressag...

Ce dompteur m'a récemment donné des nouvelles de sa troupe, excellentes comme vous le constaterez.

Ayant été remarqué par un grand impresario américain, qui l'a pris sous son aile, il a musclé sa troupe, rejetant certains fauves difficiles ou paresseux et faisant entrer dans son numéro de jeunes animaux vifs et intelligents. Il a pu également acheter du matériel moderne, dont de hautes grilles parfaitement sécurisées,  et s'est longuement entraîné. Il parcourt désormais le monde, se produisant sous les plus grands chapiteaux, où il triomphe. Il m'a envoyé quelques photos prises lors de son dernier voyage : je les mets donc en ligne en quatre épisodes, dans l'ordre de l'intensité croissante du numéro.

Il souhaite simplement améliorer un point : raccourcir un peu la durée du numéro, qui dure deux heures et demi (ce qui, il est vrai, est un peu long....). Mais vous n'êtes pas obligé de me croire...

 P1080172.JPG

Présentation des fauves, perchés sur de hauts mâts tout en haut du chapiteau, ce qui a nécessité de disposer de grilles spéciales particulièrement élevées pour éviter tout saut sur le public.

P1080174.JPG

P1080176.JPG

P1080178.JPG

Les animaux sont nerveux, impatients de commencer réellement leur numéro.

P1070865.JPG

Exercice sur la boule.

Suite dans deux jours, avec des exercices beaucoup plus difficiles...

21 septembre 2012

UN ARTICLE DANS "PLAISIRS DE LA CHASSE" D’AOÛT 2012

 Dans le numéro du mois d'août de la revue "Plaisirs de la chasse", un long article d'Hélène Tubach relatif aux bronzes animaliers. La journaliste parle longuement d'un chien de Delabrierre, que j'ai eu l'occasion de commenter sur mon site (cf. http://www.damiencolcombet.com/archive/2009/03/29/la-vale...) puis mentionne quelques artistes qu'elle apprécie. Elle a la gentillesse de me citer (avec une petite coquille sur mon prénom...).

scn0002.jpg

scn0001.jpg

scn0001 zoom.jpg

20:35 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

14 septembre 2012

UN ARTICLE DANS "OUEST-FRANCE"

Un article paru dans Ouest-France de cet été. J'y ajoute une photo de cette belle galerie et une autre du joli port de Binic !

 

P1070452.JPG

 

 

P1070454.JPG


ouest_france_logo_01.png

Galerie Athéna : un espace d'art et de poésie sur le port - Binic (22)

mercredi 25 juillet 2012


Christine Marquette et l'éléphant de Damien Colcombet, sculpteur animalier de grand talent.

Christine Marquette et l'éléphant de Damien Colcombet, sculpteur animalier de grand talent


Entretien

Voilà déjà quinze ans qu'elle a ouvert sa galerie Athéna sur le quai Jean-Bart, dans une belle maison ancienne, face au port de plaisance.

Pourquoi avoir choisi Binic ?

De 1987 à 1997, la galerie Athéna a connu une existence antérieure place Glais-Bizoin à Saint-Brieuc. En 1996, je me suis lancée un défi sur un coup de coeur, celui d'ouvrir une galerie à Binic. Et contre toute attente, après quelques mois, il s'est avéré que cette galerie avait largement distancé celle de Saint-Brieuc, que j'ai alors décidé de vendre pour me consacrer totalement à « la petite dernière » ! C'est vrai que venir à Binic représentait un vrai challenge, et je ne regrette rien, même si depuis un peu plus d'un an les temps sont plus difficiles...

Comment avez-vous pensé et conçu votre espace ?

J'ai souhaité qu'il soit virginal, apaisant et propice au dialogue avec l'oeuvre d'art, un espace de poésie où le temps s'arrête. Mais j'ai voulu éviter à tout prix un concept élitiste qui aurait exclu de nombreux visiteurs. Mon ambition a toujours été de faire aimer l'art sous toutes ses formes, même auprès d'un public non averti. Il faut que l'on entre dans la galerie parce qu'on se promène : il n'y a pas « d'agression commerciale ». Comme la galerie est ouverte toute l'année, la clientèle est très variée, locale et régionale, mais aussi nationale et internationale. J'accueille également des groupes et notamment les enfants des écoles du Sud Goëlo.

Comment choisissez-vous les artistes que vous exposez ?

Ce qui me guide, c'est la volonté de choisir dans un esprit d'éclectisme de qualité. Nous ne sommes pas ici dans une grande métropole où les galeries peuvent se permettre de se spécialiser dans un style bien défini. Dans ma galerie, tous les styles d'expression ont été et sont toujours représentés. Mais je suis très exigeante sur le professionnalisme des artistes que je choisis. Pour les premières expositions, les décisions se sont prises sur coups de coeur. Ensuite, les rencontres se font dans cette grande famille qu'est le monde des artistes, et c'est passionnant !

Quels artistes exposez-vous cet été ?

Une pléiade d'artistes ! Je présente jusque fin août cinq artistes peintres et trois sculpteurs. Ce regroupement devrait permettre aux visiteurs de pouvoir découvrir en une seule et longue exposition des artistes exposés à tour de rôle et sur de courtes périodes. Les amateurs auront plaisir à découvrir ou redécouvrir dans les quatre salles intimistes de la galerie les oeuvres de Boco, Margueray, Pallier, Carricondo et bientôt Durivault, et les sculptures de Rygaloff, Hamon et du petit dernier, Damien Colcombet, sculpteur animalier de grand talent.

 

Galerie Athéna, 2, quai Jean-Bart. Ouverte tous les jours de 15 h à 19 h. Sur rendez-vous en dehors des heures d'ouverture. Tél. 02 96 73 30 73.

20:35 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

07 septembre 2012

VENTE AUX ENCHERES LE 23 SEPTEMBRE

J'ai noté que l'étude Liladam Encheres (L'Isle Adam 95) avait mis dans son catalogue de la vente aux enchères du 23 septembre prochain trois de mes bronzes : Alaska (l'ours blanc debout), Retour à l'étable (deux vaches laitières) et l'éléphant de cirque assis.

Pour toute information :

http://www.interencheres.com/ventes_aux_encheres/descript...

Coordonnées :

Liladam Enchères

1 rue Mellet

95290 L'Isle Adam

Tél : 01 34 69 00 83

Vente le 23 septembre à 14h30

17:51 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)