Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 janvier 2013

JOLIS TIMBRES DE LA POSTE. DOMMAGE QUE...

Une internaute fidèle à ce blog m'a signalé l'édition par La Poste d'un carnet de 12 timbres au tarif vert intitulés "Les animaux dans l'art". Y sont représentées 12 sculptures parmi lesquelles le cheval de Degas, le chimpanzé marchant de Jacques Lehmann, le magnifique chien danois de Georges Gardet, etc. Heureusement, Barye y est représenté, avec un fauve que l'on voit également sur la couverture du carnet de timbre (ci-dessous).

P1090649.JPG

A ma fille de 7 ans, je demande quel fauve a été ici sculpté par Barye : "Une lionne" me répond-elle sans hésitation. Elle a raison : il s'agit bien de la "Lionne debout", comme le montre la page du "Catalogue raisonné des bronzes de Barye" (MM.Poletti et Richarme - Univers du Bronze - Gallimard), qui fait référence.

P1090651.JPG

Mais La Poste n'a pas le coup d'oeil de ma fille et a fait une erreur en intitulant ce bronze (en petits caractères au-dessus de l'image) : "Tigre debout", et encore, verticalement "Le Tigre", tout en signalant au dos du carnet qu'il vient du Louvre !

Or, le catalogue de Barye ne contient aucun sujet appelé "Tigre debout". S'il en était besoin, un coup d'oeil au catalogue de Barbedienne, à la liste des bronzes vendus par Emile Martin, à l'inventaire des oeuvres de Barye dans les collections publiques françaises (édité en 1956) confirme ces appellations : il existe bien une "Lionne debout", un "Jaguar debout", un "Tigre qui marche" - et bien d'autres fauves -mais pas le moindre "Tigre debout".

timbre zoom.jpg

Un mail de ma part à La Poste me permet de recevoir, très rapidement, la réponse suivante :

"Le site officiel du Ministère de la Culture, renvoie à cette page [est insérée un lien web trop long pour être replacé ici] mentionnant bien "Le Tigre debout". Il est vrai que certains autres sites font référence à "La lionne debout" ; les deux intitulés semblent être possibles."

Pour retrouver cette page web, il faut aller sur la base Joconde du Ministère de la Culture et taper dans la zone "Accès au caalogue" : RF 228 (avec un espace entre RF et 228).

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/joconde_fr

On découvre donc que La Poste s'en est remise, ce qui semble normal, à la base officiel du Ministère de la Culture et que c'est celle-ci qui comporte une erreur !

Néanmoins, La Poste a également fait une faute : elle a inversé le beau bronze de Barye, pour de probables raisons d'orientation de ses timbres. Elle n'a pas utilisé une photo du profil opposé : elle a utilisé une vue symétrique du bronze, ce qui se voit aisément en comparant la photo de la base Joconde ou la page du Catalogue raisonné avec l'image du timbre. Sur l'oeuvre originale, le postérieur droit avance tandis que sur le timbre c'est le postérieur gauche. Imaginons un timbre inversant un tableau célèbre !

Le plus grand représentant de l'école de la sculpture animalière française du XIXème ne méritait pas cette approximation...

20:26 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.