Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 janvier 2014

NOUVELLE CRÉATION : LE BAIN DES HIPPOPOTAMES

L'hippopotame, cet animal énorme, touchant et grotesque, qui fait immédiatement penser à un sac, un polochon, mais qui inquiète un peu car l'on sait que c'est aussi une bête dangereuse.

Hippo mâle trois quart face.jpg

Grand mâle hippopotame (terre)

L'hippopotame ("cheval de fleuve" en grec) est un mammifère de l'ordre des Artiodactyles, animaux possédant un nombre  pair de doigts à chaque pied (ce qui s'oppose aux Périssodactyles, qui présentent un nombre impair de doigts, comme le cheval ou le rhinocéros). Il existe deux genres d'hippopotames : l'hippopotame amphibie, le plus gros et le plus connu, et l'hippopotame nain ou hippopotame pygmée, qui mesure moins de 1 m au garrot et vit en Afrique de l'Ouest où il se fait très discret.

P1010398.JPG

Hippopotame nain (photo prise au zoo de Tunis)

L'hippopotame amphibie, que j'ai représenté en terre, mesure plus d'1,60 m au garrot et jusqu'à 4,50 m de long. On note d'ailleurs des différences très importantes entre certains spécimens relativement bien "proportionnés" et d'autres étonnamment longs. Un hippo adulte pèse environ 4 tonnes. L'hippopotame amphibie est présent dans une grande partie de l'Afrique subsaharienne, mais plus rare à l'ouest qu'à l'est, de la Somalie au Mozambique.

Hippo et petit profil gauche.jpg

Femelle et son petit (terre)

Cet animal vit généralement en troupeaux qui peuvent atteindre une centaine d'individus, passant leur journée dans l'eau. L'hippo ne possède pas de glandes sudoripares et ne peut donc se rafraîchir qu'en se baignant longuement. S'il reste trop longtemps au soleil, sa peau vire au rouge et une espèce d'huile suinte de son corps. Il peut rester plus de 5 mn sous l'eau et marche volontiers sur le fond des rivières et mares. Les femelles sont très attentives à leurs petits, qu'elles portent souvent sur le dos.

Hippopotame de Toronto light.jpg

Hippopotame amphibie (zoo de Toronto)

La nuit, quand la température baisse, les hippo sortent pour brouter l'herbe. Ils aiment emprunter souvent les mêmes chemins et finissent par y tracer des ornières assez semblables à celles des voitures. Il est dangereux de se placer entre un hippopotame et l'eau car il charge alors facilement, croyant sans doute qu'on lui barre sa retraite. D'ailleurs, comme les rhinocéros, les hippopotames sont réputés pour leur mauvais caractère et le danger qu'ils font courir aux personnes qui empruntent les voies d'eau où ils séjournent.

P1120170.JPG

Hippopotame amphibie (zoo de Rome)

La tête de l'hippopotame est tout à fait adaptée à ses longs séjours dans l'eau : les oreilles, les yeux et les narines sont parfaitement alignés et placés légèrement en hauteur afin que seuls ces trois organes émergent lorsque l'animal prend son bain. Lorsqu'il sort ainsi la tête de l'eau après une longue plongée, l'hippopotame souffle un grand coup, créant un panache comme le font les baleines.

Hippo au bain face.jpg

Le bain des hippopotames (terre)

La gueule de l'hippopotame est immense et peut s'ouvrir selon un angle de 150°. C'est d'ailleurs souvent ainsi qu'il est représenté. On voit alors l'intérieur compliqué de la bouche, fait de bourrelets, de stries, de dents jaunes et pointues semblant pousser en désordre. Cet ivoire est très recherché pour sa finesse.

FH000022 zoom.jpg

Selon l'Encyclopédie des animaux de grande chasse en Afrique, de Pierre Fiorenza, la plus longue canine inférieure d'hippopotame répertoriée a été trouvée sur un animal tué en 1909 au Kénya : elle mesurait 1,64 m ! Il s'agissait d'une malformation, mais plusieurs records de plus de 1,10 m ont été répertoriés. Ces canines sont parfois si longues qu'elles percent la mâchoire supérieure, de chaque côté des narines. Sans aller jusque là, j'ai représenté sur mon grand mâle la bosse que font ces canines inférieures près des naseaux.

FH000022.JPG

Hippopotames amphibies (zoo de Ziniaré - Burkina Faso)

Il y a deux ans, un homme ayant recueilli un bébé hippopotame et l'ayant apprivoisé comme un chien - il pouvait le chevaucher - a été tué par l'animal (voir : http://www.megaportail.com/Animaux/9646-un-hippopotame-ap...). En novembre 1999, un hippopotame également apprivoisé par le directeur du zoo de Pessac (Gironde) l'a subitement attaqué et tué alors que l'homme se promenait en vélo dans les allées du parc. Et pour ceux qui croient encore que l'hippopotame est un lourdaud incapable de se déplacer rapidement, une petite vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=icFDZj-XXJ8

Hippo au bain dessus.jpg

Le bain des hippopotames (terre)

J'ai créé plusieurs hippo : le grand mâle, la femelle avec son petit, avachi sur le sol, et une grande scène "Le bain des hippopotames" où l'on retrouve ces animaux au bord de l'eau, un mâle émergeant de la mare tandis qu'un autre hippo sort juste le haut de la tête pour respirer. Cette grande scène mesure 37 cm de côté et 17 cm de haut. Je me suis bien amusé à modeler ce corps lourd et lisse, dont on se demande comment les petites pattes peuvent supporter le poids, ainsi que la tête faite au contraire de plis et bourrelets compliqués, la petite queue boudinée et ridicule, les pieds très obliques surtout aux pattes avant. La version en bronze devrait être prête d'ici deux mois environ. 

Hippo mâle profil gauche.jpg

Grand mâle hippopotame (terre)

11:15 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.