Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 juillet 2015

EXPOSITION ROSA BONHEUR

P1180193.JPG

Je vous annonçais il y a quelques semaines l'exposition Rosa Bonheur au musée de Vernon (Eure).

Ma conférence sur Rosa Bonheur et la sculpture fut l'occasion de visiter cette exposition (et les collections permanentes du joli musée de Vernon : note à venir).

P1180194.JPG

 Portrait de Rosa Bonheur - Consuelo Fould

Quelle joie de découvrir des peintures originales de l'illustre artiste : des dessins, des huiles, dont certaines sur des thèmes que je ne connaissais pas, comme des paysages, des portraits.

P1180192.JPG

Berger landais - Rosa Bonheur

P1180183.JPG

Ouvrage sur Rosa Bonheur écrit par Eugène de Mirecourt en 1856

(Rosa Bonheur est alors âgée de 34 ans seulement)

L'exposition, que l'on voudrait encore plus grande, est pourtant très complète : livres, sculptures de Rosa Bonheur et de ses proches (son frère Isidore, son grand ami PJ Mêne), gravures, études, portrait de Rosa Bonheur par d'autres artistes, inventaire des oeuvres de Rosa Bonheur et présentes dans son atelier à son décès et mises en vente en juin 1900, livre de sa chère amie Anna Klumpke "Rosa Bonheur, sa vie, son oeuvre" (1908), affiches du Buffalo Bill Wild West Show, où Rosa Bonheur est représentée entre Buffalo Bill et... Napoléon Ier, authentiques armes et parures indiennes, photos anciennes, etc.

P1180184.JPG

Cheval blanc dans un pré - Rosa Bonheur

J'attire l'attention des visiteurs sur le remarquable catalogue édité par le Musée de Vernon. Ce n'est pas un catalogue mais un véritable livre très documenté de 60 pages. Vous y retrouverez quelques pages de ma main sur Rosa Bonheur et la sculpture.

P1180470.JPG

Couverture du catalogue de l'exposition

P1180471.JPG

Pages intérieures du catalogue de l'exposition

P1180472.JPG

Pages intérieures du catalogue de l'exposition

P1180187.JPG

Lapins - Rosa Bonheur (l'artiste a peint ce tableau à 18 ans)

L'exposition se tient jusqu'au 20 septembre 2015.

P1180188.JPG

Etude de lions - Rosa Bonheur

Tous les renseignements sur :

"Rosa Bonheur ou l'éloge du monde animal"

Du 26 avril au 20 septembre 2015

Musée de Vernon - 12 rue du Pont - 27200 Vernon

Du mardi au dimanche de 10h30 à 18h

http://www.vernon27.fr/Culture/Musee-de-Vernon

P1180190.JPG

Etude de lionne - Rosa Bonheur

19:16 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

07 juillet 2015

ENCORE UN EFFORT POUR LES GIRAFES !

La campagne de financement participatif sur Arizuka bat son plein : près de 80 personnes ont déjà soutenu Grandeur Nature Lyon, 3 étapes sur 5 ont allègrement été franchies et il en reste moins de 2.

Allez, si on veut que notre projet de sculpture animalière monumentale au Parc de la Tête d'Or aboutisse, rendez-vous même pour un tout petit don symbolique sur :

 http://www.arizuka.com/fr/projects/grandeur-nature-...

Merci pour votre aide !

!cid_image007_jpg@01D0B8D2.jpg

16:46 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

LA MARCHE DES ÉLÉPHANTS D'AFRIQUE TERMINÉE

Et voilà, le groupe des éléphants d'Afrique en marche est désormais complet.

Formé de 7 animaux, des adultes, des adolescents, un tout petit, il montre des animaux paisibles mais déterminés. Le jeune est un peu excité, il trotte à vive allure et va certainement se faire rabrouer d'un vigoureux coup de trompe.

7 éléphants en marche V1 numérotée.jpg

Le dernier animal vient de sentir ou d'entendre quelque chose : il s'arrête, lève la tête, écarte les oreilles et s'apprête à lever haut sa trompe pour percevoir les effluves qui pourraient provoquer la débandade du groupe.

Ce grand modèle de 7 éléphants sera probablement prêt en bronze en octobre. Reposant sur un long socle, il devrait mesurer environ 170 cm de long.

4 éléphants de face.jpg

16:21 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

26 juin 2015

ENCORE UN ÉLÉPHANT DE PLUS !

La troupe n'en finit plus de grandir !

5 éléphants en marche bis.jpg

Une vieille femelle a pris la tête de la troupe.

Et ce n'est pas fini...

2 éléphants de face.jpg

18:29 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

VISITE DU MUSEE DES CONFLUENCES A LYON

Le "Musée des Confluences" de Lyon a ouvert ses portes il y a quelques mois. Curieusement, alors que l'inauguration du Mucem à Marseille, du musée de la Fondation Louis Vuitton au Bois de Boulogne ou du musée de Rodez a été extrêmement médiatisée et a donné lieu à d'importants déplacements d'hommes politiques, celle du Musée des Confluences a trouvé peu d'échos dans les médias. Sans doute un héritage de la traditionnelle discrétion lyonnaise... ou de son indépendance ! Pourtant, cinq mois après son ouverture, le musée vient de franchir le cap des 400 000 visiteurs.

P1170866.JPG

Avec son architecture très étrange, conçue par l'agence autrichienne Coop Himmelb(l)au, situé à l'extrême pointe de ce que les Lyonnais appellent "la presqu'île", là où la Saône rejoint le Rhône, le bâtiment se voit de loin surtout lorsqu'on arrive à Lyon par l'autoroute du sud.

P1170861.JPG

Il ne s'agit pas d'un musée des Beaux-Arts - Lyon en possède déjà un, remarquable, situé dans l'ancien Palais Saint-Pierre - mais d'un écrin pour les collections d'ethnologie, archéologie, histoire naturelle, sciences et techniques. Une partie des collections vient du Musée Guimet de Lyon, situé dans le VIème arrondissement, aujourd'hui fermé mais auxquels les Lyonnais étaient très attachés.

P1170857.JPG

Il vaut mieux visiter le Musée des Confluences en dehors des périodes scolaires et en semaine, idéalement à l'heure du déjeuner car sinon l'attente peut être longue.

P1170862.JPG

Les collections de fossiles sont magnifiques, avec des pièces spectaculaires. Les animaux naturalisés sont nombreux, beaux et bien conservés. On regrettera simplement l'absence d'indications sur le grand panneau des oiseaux : même un ornithologue averti a du mal à s'y retrouver parmi les centaines de volatiles exposés puisqu'il n'y a aucun nom ! Dommage également que de nombreux animaux soient perchés à 3 ou 4 mètres de haut et donc difficiles à voir : ça peut être amusant ou justifié pour un singe, un oiseau, un lémurien, mais est-ce la place d'un lion, d'une antilope ? Pas sûr...

P1170872.JPG

Autre regret encore : les salles sont presque toutes plongées dans le noir, pour conserver les collections paraît-il. Il en ressort rapidement un sentiment pénible d'étouffement surtout lorsque la foule des visiteurs est dense. Un peu plus de clarté serait agréable.

P1170868.JPG

Malgré ces petits inconvénients, qui pourraient aisément disparaître, c'est un beau musée qu'il faut visiter plusieurs fois pour l'apprécier complètement. La variété des sujets abordés est séduisante et les objets exposés souvent remarquables : d'un squelette de mammouth à une magnifique voiture ancienne, d'un métier à tisser à des minéraux vivement colorés, d'un sphinx objets égyptiens aux vêtements d'un samouraï japonais, etc.

P1170865.JPG

 

On s'aperçoit aussi que le temps passe vite en retrouvant dans une vitrine un téléphone, un appareil ménager, une machine à écrire, un tourne-disque qui faisait partie de la vie quotidienne de notre enfance... La vue sur la confluence est superbe et le jardin donne envie de s'y promener.

P1170875.JPG

Lors de ma visite, se tenait une exposition temporaire passionnante sur l'exploration du Pôle Sud et la terrible compétition entre Scott et Amundsen. Cette exposition, qui se terminera le 28 juin 2015, justifie à elle seule la visite du musée. Faute de temps, je n'ai pu voir celle sur "les trésors d'Emile Guimet" mais elle semblait également très intéressante.

P1170876.JPG

Pour tout savoir sur le musée : http://www.museedesconfluences.fr/fr

11:16 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)