Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 septembre 2013

UNE FRESQUE POUR LA BIODIVERSITE A LYON

Le 12 septembre, a été inaugurée à Lyon la fresque "Agir pour la biodiversité".

P1110496.JPG

P1110496 zoom.jpg

Conçue par l'artiste animalier Jean Drosson et la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) dans le cadre de son 100ème anniversaire, elle a été réalisée par Jean Drosson, CitéCréations leader mondial des fresques murales (http://cite-creation.com/) et ECohlcité école d'enseignement en art mural (http://www.ecohlcite.com/).

P1110493.JPG

L'artiste, Jean Drosson

La fresque, qui mesure 60 m², est visible devant l'école Jean Macé/Marc Bloch 87 rue de Chevreul à Lyon (7ème arr.).

P1110503.JPG

Jean Drosson n'a pas seulement représenté des oiseaux - dont le macareux moine emblème de la LPO - mais aussi des mammifères de notre pays : sanglier, chevreuil, renard, blaireau, etc.

P1110506.JPG

Le macareux moine en vol sur fond de feuillage où l'on reconnaît une carte du monde.

P1110499.JPG

Dans l’œil de ce rapace, se reflète "le crayon", la tour Crédit Lyonnais bien connue à Lyon.

P1110501.JPG

 La fresque a été inaugurée en présence d'Allain Bougrain-Dubourg, Président de la LPO.

P1110490.JPG

Allain Bougrain-Dubourg

P1110498.JPG

Voici donc une belle oeuvre d'art, qui invite les enfants de l'école et les passants à l'émerveillement, l'observation et la contemplation.

P1110497.JPG

 

20:30 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1)

17 septembre 2013

LES ÉLÉPHANTES D'AFRIQUE S'ABREUVANT : LE BRONZE !

Voici les photos du groupe en bronze "Éléphantes d'Afrique s'abreuvant".

P1110481.JPG

A l'exception du Grand Socrate qui mesure 150 cm de haut, c'est là ma plus grande réalisation. Ses dimensions sont les suivantes : 40 cm de long x 30 cm de haut x 42 cm de large. L'ensemble pèse environ 23 kg.

P1110477.JPG

Pour mémoire, ce groupe constitue la première partie d'un diptyque dont la seconde partie, "Eléphantes d'Asie au zoo", sortira de la fonderie le 23 septembre.

P1110473.JPG

Une fois encore, la fonderie Barthélémy Art a bien travaillé, parvenant à retranscrire dans le bronze la puissance tranquille de ces animaux à la peau plissée, creusée, ridée. Comme toujours, j'ai porté une attention particulière aux retouches sur le modèle en cire puis sur le modèle en bronze. Sur le sol, les empreintes des pieds d'éléphants, qui visiblement viennent souvent boire à cet endroit, sont parfaitement visibles.

P1110475.JPG

L'exemplaire n°1/8 de cet ensemble sera visible à la galerie Michel Estades à Lyon, qui rouvrira ses portes début octobre après des travaux considérables. Un exemplaire devrait également être visible courant octobre à la galerie Loïc Lucas à Chamonix.

P1110479.JPG

Sur ces photos, la patine paraît exagérément claire et rouge. En réalité, elle est classique : marron foncée avec un peu de "transparence" qui laisse deviner le métal, et quelques nuances chaudes, très légères, de rouge.

P1110467.JPG

20:30 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1)

10 septembre 2013

UNE BRETAGNE PAR LES CONTOURS : PARUTION DU TOME 5

A plusieurs reprises (voir les deux liens ci-dessous), je vous ai parlé d'un artiste dont j'apprécie particulièrement le travail : Yann Lesacher.

Yann a entrepris un minutieux tour de Bretagne par la côte, explorant chaque plage, chaque village, et il nous relate son beau périple dans ses livres "Une Bretagne par les contours".

Le tome 4 vient de paraître : de Landrellec à Locquirec.

http://www.damiencolcombet.com/archive/2010/02/22/les-vac...

http://www.damiencolcombet.com/archive/2012/09/26/une-bre...

P1110387.JPG

C'est toute une belle collection qui commence ainsi à s'étoffer. Parti du nord, Yann va son chemin tranquillement : lorsqu'il aura terminé son voyage, il y aura certainement plus de dix tomes !

P1110385.JPG

Merveilleux illustrateur, l'artiste, dont l'amour pour la Bretagne saute aux yeux, s'intéresse tant aux paysages qu'aux personnages et aux petites scènes qu'il rencontre : une école de voile, des pêcheurs, une vieille femme, des enfants qui jouent, un chien qui gambade... 

P1110393.JPG

Il a le don de saisir tout ce qui fait le charme de cette côte et sait à merveille retranscrire les couleurs, le ciel changeant, le ton du sable et de la mer, les nuances de la végétation.

P1110391.JPG

Comment ne pas être admiratif devant ce calvaire mangé par le sel, le vent et le lichen doré ? Ou, ci-dessous, devant ses petites annexes amusantes que les plaisanciers utilisent pour se rendre sur leur bateau ?

P1110395.JPG

Yann ajoute sur chaque page quelques commentaires et s'amuse à dessiner tout en bas une petite scène comique.

P1110388.JPG

"Une Bretagne par les contours" - Tomes 1 à 5 - Yann Lesacher (YAL) - 128 p. - Les Editions de Dahouet http://www.editions-de-dahouet.com/

18:20 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

28 août 2013

LA VALEUR D'UN BRONZE (53) : LIONNE ÉTENDUE SUR UN ROCHER, DE VALTON

Madame Hélène H. possède une lionne en bronze posée sur un rocher et elle souhaite en connaître la valeur. Elle s'étonne de la signature, gravée en rouge sur la pierre et non sur le bronze lui-même, ce qui l'inquiète quant à l'authenticité de cette pièce.

Son fauve possède les dimensions suivantes : 23 cm de long x 12 cm de haut x 12 cm de profondeur.

P1100690.JPG

Ce bronze de Valton est très courant mais toujours très apprécié car l'attitude de la lionne est remarquable et la composition, alliant bronze et pierre, est très réussie. C'est un procédé que ce sculpteur a utilisé à plusieurs reprises, notamment pour une souris sur marbre blanc, un sanglier également sur marbre, et surtout pour le "Loup suivant une trace" bien connu, où l'on voit un loup en bronze marchant prudemment sur un socle en marbre blanc dans lequel apparaissent des traces d'homme.

P1100694.JPG

Charles Valton est né à Paris en 1851 et est mort à Chinon en 1918. Il fut élève de Barye et de Frémiet. Familier de la ménagerie du Jardin des Plantes depuis l'âge de 15 ans, il se révèle très doué et obtient plusieurs médailles et récompenses. Avec son maître Antoine-Louis Barye (1795-1875), il réalise un groupe intitulé "Les deux étalons". Dans son Dictionnaire des sculpteurs animaliers, le Dr Hachet cite Valton évoquant cette sculpture : "Je peux témoigner que dans cette oeuvre nous avons tenu à respecter autant l'émotion et la sensibilité que la pureté des formes. Ce fut pour moi des moments de grande intensité que de côtoyer un talent immense, une main si sure et une modestie toujours bienveillante."

P1100693.JPG

Valton a exposé très régulièrement au Salon et a travaillé aussi pour la Manufacture de Sèvres. Ses bronzes ne sont pas très courants en salle des ventes et sont généralement de très bonne qualité. Un certain nombre ont été fondus par Barbedienne, Siot-Decauville ou Collin. Pour être plus précis, quelques sculptures de Valton sont très courantes, telles que "La lionne blessée", percée de flèches et qui se traîne sur ses antérieurs, ou le chien de garde "Passez au large !", mais on voit plus rarement les autres, telles ce remarquable dromadaire couché ou ce lion rugissant.

P1060866.JPG

125.jpg

Revenons à notre lionne couchée. La posture du fauve est superbe : on l'imagine somnolant au soleil avec ses soeurs et brusquement réveillé par un bruit insolite. Est-ce  un impala qui s'approche ? une troupe d'éléphants qui le fera déguerpir ? un lion mâle qui s'avance ? La musculature est bien rendue, sans l'exagération d'un Delabrierre, et la lionne semble très naturelle, même plus que sur beaucoup de modèles de Barye. Le dessous des pattes, les oreilles, les plis du cou sont parfaitement modelés.

P1100691.JPG

La signature est curieusement gravée sur le granit et reprise à l'encre rouge. Le socle est vissé au métal. A la différence du bronze, coulé dans un moule, le socle en pierre doit être taillé spécialement pour chaque modèle. Il pourrait donc être très différent d'un exemplaire à l'autre. Or, il n'en est rien : sans être strictement identiques, les morceaux de granit, parfois plus ou moins clairs, sont à peu près toujours du même gabarit. 

P1100695.JPG

On aura compris que le modèle de Madame H. n'est pas une copie mais un bon exemplaire. Il possède une belle patine marron avec des nuances de rouge et de noir. C'est même un bronze très beau, pour le choix original du sujet et la qualité de sa réalisation. 

P1100688.JPG

 

 Malgré tout, les résultats de ce modèle en salle des ventes ne sont pas très élevés :

 - Mars 2013 à Paris : estimé 800 à 1000 € mais invendu.

- Août 2012 à Deauville : estimé 1500 à 2000 € mais invendu.

- Déc. 2011 à Paris : adjugé 1250 €

Les quatre précédentes ventes ont vu cette lionne être adjugée entre 700 et 800 €.

Il faut donc bien admettre que la valeur, assez constante, de ce modèle tourne autour de 800 € alors qu'à mon sens, avec une belle patine, il mériterait de dépasser les 1000 €.

20:35 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1)

22 août 2013

NOUVELLE CRÉATION : ELEPHANTEAU D'AFRIQUE

Une nouvelle petite création, juste pour s'amuser : un petit éléphanteau d'Afrique. Je dis petit non parce que c'est un éléphanteau mais parce qu'il est vraiment de petite taille : 12 cm de haut.

Eléphanteau d'Afrique zoom.jpg

A vrai dire, il devait prendre sa place parmi les "Eléphantes d'Afrique se désaltérant" mais il m'a semblé vraiment trop petit par rapport aux adultes. Théoriquement, il aurait pu être proportionné - un éléphanteau très jeune tient debout sous le ventre de sa mère - mais celui-ci a déjà une morphologie d'éléphanteau de 6 mois à un an, avec son dos un peu creux et sa trompe déjà moins courte que juste après la naissance.

P1100875.JPG

Il n'y a donc pas lieu d'épiloguer longuement sur ce petit animal, que je trouve quand même mignon et qui présente l'une des caractéristiques typiques des éléphanteaux d'Afrique : des oreilles très étroitement plaquées sur la tête et les épaules.

20:35 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)