Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 décembre 2012

LISBONNE (2) : SES MUSÉES, SON AQUARIUM, SON ZOO...

... suite de la visite dans cette belle capitale.

Parmi les plus beaux musées de la capitale portugaise, le Musée d'Art Antique (Museu Nacional de Arte Antiga). Il présente des collections très riches et variées, bien mises en valeur. En voici quelques exemples.

P1080696 zoom.jpg

Une magnifique fuite en Egypte dont j'ai malheureusement oublié le peintre.

P1080700.JPG

Pièce maîtresse et centrale du musée, le très grand et stupéfiant retable : "La tentation de Saint Antoine" de Jérôme Bosch (1450/60-1516). Ci-dessous, quelques détails parmi les plus loufoques.

P1080701.JPG

P1080702.JPG

P1080703.JPG

P1080704.JPG

P1080705.JPG

Cet espèce d'oiseau fou monté sur patins à glaces, qui semble issu du croisement d'un bec-croisé, d'un courlis et d'un teckel, est l'un des emblèmes du Musée.

Je vous recommande, sur le site du Musée, la visite virtuelle, très bien faite même si elle ne couvre qu'une partie des collections présentées. Attention, en cas de geste brusque de la souris, on risque d'avoir un peu le tournis ! Voir le lien suivant :

http://www.mnarteantiga-ipmuseus.pt/pt-PT/MNAA%20virtual/ContentDetail.aspx

P1080714.JPG

P1080716.JPG

Les remarquables pièces d'orfèvrerie de table sont bien souvent françaises.

P1080727.JPG

Jolies sculptures dans les jardins de Lisbonne.

P1080728.JPG

Un autre musée doit absolument être visité : celui de la Fondation Calouste Sarkis Gulbenkian (1869-1955), richissime financier d'origine arménienne, homme d'affaires, aventurier, mécène, qui vécut longtemps dans son hôtel particulier avenue d'Iéna à Paris, ce qui explique la présence de nombreuses oeuvres d'art françaises dans ce musée. Il tira sa colossale fortune des 5% qu'il détenait dans une grande société pétrolière.

Tapis, tissus, livres, sculptures, vases, tableaux, orfèvrerie, mobilier, antiquités égyptiennes..., sa collection est impressionnante.

P1080821.JPG

 Où l'on apprend enfin comment s'accouplent les centaures...

P1080815.JPG

Une sulpture d'une grâce émouvante.

P1080825.JPG

Orfèvrerie de table, d'origine française.

P1080827.JPG

Un enfant pleurant sur le nid dévasté et l'oiseau mort.

P1080831.JPG

Poussin, Watteau, Ghirlandaio, Canaletto, Dürer, Turner, Riesener, Jacob, Houdon, Monet, Manet, Millet, Turner, Corot, Renoir, Rodin, Dalou, Carpeaux... On reste confondu par la richesse de la collection.

P1080833.JPG

Bien sûr, quelques beaux bronzes comme cette Panthère saisissant un cerf (fonte Barbedienne).

P1080832.JPG

Et pour finir, un très beau tableau de Dagnan-Bouveret "Bretonnes au pardon".

Prochainement : visite de l'aquarium, qui possède le plus grand bassin d'Europe.

20:30 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

29 novembre 2012

LISBONNE (1) : SES MUSÉES, SON AQUARIUM, SON ZOO...

Une visite de quelques jours à Lisbonne fut l'occasion de découvrir cette très belle ville, qui présente des contrastes étonnants entre d'un côté les bâtiments modernes, le quartier de l'Exposition universelle, les grandes artères traversant Lisbonne de part en part, les vastes places, et de l'autre les étroites ruelles empruntées par de vieux tramways brinquebalants montant à l'assaut des collines, les petits magasins vieillots, les immeubles couverts d'azulejos mais un peu vieux et manquant visiblement d'entretien...

P1080530.JPG

A quelques pas de la belle place du commerce, un magasin de graines et semences toujours en activité mais qui n'a pas été modernisé depuis un certain temps...

P1080811.JPG

L'amateur d'art ne manquera pas de visiter les nombreux et très beaux musées de Lisbonne ainsi que les   édifices remarquables : musée des arts antiques, des azulejos, Fondation Gulbenkian, monastère des Jeronimes, églises, tour de Belem, etc.

Voici en plusieurs notes successives quelques photos - en partie relatives à la sculpture et à l'art animalier - pour vous donner envie de découvrir, outre la bonne (et très copieuse !) cuisine portugaise, les richesses culturelles de cette ville.

P1080527.JPG

Une jolie fontaine avenue de la Liberdad.

P1080540.JPG

Monastère des Hiéronymites : gisant de Vasco de Gama.

P1080551.JPG

La "forêt" de piliers et de voutes de l'église du Monastère

P1080557.JPG

Le cloître du monastère, véritable dentelle de pierre qui résista au grand tremblement de terre de Lisbonne.

P1080566.JPG

Gigantesque monument en hommage aux découvertes et aux navigateurs, près de la Tour de Belem. Les Lisboètes l'appellent "Poussez pas derrière !"... D'autres se moquent du premier, si fier de sa belle maquette de bateau, et se demandent pourquoi le second s'est enfoncé son épée dans la jambe... Construit en 1960, il est dédié à Henri le Navigateur (mort en 1460), qui joua un rôle décisif dans le rayonnement international du Portugal et fit beaucoup, notamment, pour la création d'un nouveau modèle de navire plus maniable, la Caravelle ! Sur le monument, Henri est suivi de nombreux navigateurs, scientifiques et illustres Portugais, dont Magellan, Vasco de Gama, Pedro Alvares (découvreur du Portugal), etc.

P1080575.JPG

Au Musée des carrosses, un modèle extraordinaire, représentant la rencontre de deux océans.

P1080673.JPG

Au centre de Lisbonne, une curieuse villa maure au charme désuet.

P1080938.JPG

Avenue de la Liberdad, le Marquis de Pombal et un lion.

Suite de la visite dans deux jours...

10:56 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

19 novembre 2012

OUVERTURE DE L'EXPOSITION COLCOMBET PLACE DES VOSGES A PARIS

Affiche Estades Colcombet Paris 2012.JPG

Voici quelques photos prises samedi matin dernier, juste avant l'ouverture de l'exposition qui se tient actuellement et jusqu'au 6 janvier 2013 place des Vosges à Paris, à la Galerie Michel Estades.

P1080994.JPG

Le cadre magnifique de la place des Vosges, l'une des plus belles de Paris.

P1090018.JPG

On peut accéder à la place par son angle sud-ouest, en passant par le splendide Hôtel de Sully.

P1090027.JPG

A l'entrée de la galerie, le grand "Socrate et sa tortue" vous accueille !

P1090021.JPG

P1090025.JPG

P1090022.JPG

P1090023.JPG

Plus de trente bronzes originaux sont présentés, dont les dernières nouveautés (blaireau, tatou, mandrill, léopard dans l'arbre...). D'autres, comme les girafes, arriveront en cours d'exposition. Le vernissage ayant été un succès, d'autres pièces sont également "rapatriées" en urgence des autres galeries.

Galerie Michel Estades - 17 place des Vosges - 75004 Paris

 Tél : 01 42 77 50 03 - www.estades.com

Du 17 novembre 2012 au 6 janvier 2013 - Tous les jours de 11h à 13h et de 14h30 à 19h

 

22:41 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (2)

DES OEUVRES D'ART POUR PRESQUE RIEN !

La question m'ayant été posée plusieurs fois, voici un petit rappel d'un dispositif fiscal particulièrement intéressant pour les entreprises qui souhaitent acquérir des oeuvres originales d'artistes vivants.

L'art. 238 bis AB du Code général des Impôts, issu de l'art. 7 de la loi du 23 juillet 1987, prévoit que les les entreprises faisant l'acquisition d'oeuvres d'art originales d'artistes vivants peuvent déduire de leur résultat fiscal une somme égale au prix d'acquisition des oeuvres concernées, dans la limite de 5 pour mille du chiffre d'affaires.

Cette déduction est étalée sur 5 ans, par fractions égales, et est soumise à une seule condition : que l'oeuvre soit accessible au public. Pour les oeuvres inférieures à 5000 Euros, il est admis qu'elle soit simplement accessible aux clients et/ou aux salariés de l'entreprise, à l'exclusion des bureaux personnels.

Exemple : une entreprise réalisant 800 000 € de chiffre d'affaires et faisant l'acquisition d'une oeuvre originale d'un artiste vivant (par exemple un bronze animalier...) d'une valeur de 5000 € pourra déduire de son résultat fiscal 800 000 € x 5 pour mille soit 4000 €, étalés sur 5 ans (800 € par an).

L'oeuvre reste bien la propriété de l'entreprise.

Rappelons que les bronzes dont l'édition est limitée à 12 exemplaires sont des oeuvres originales, à la différence des exemplaires multiples.

22:23 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

L'EDITION 2012 DU SNAA DE BRY SUR MARNE

Comme chaque année à l'automne se tient actuellement le Salon National des Artistes Animaliers. La 36 ème édition s'est ouverte vendredi soir dernier (16 novembre) avec le traditionnel vernissage et la remise des prix, devant une assemblée de plusieurs centaines de visiteurs.

Le "SNAA" se tient à Bry-sur-Marne, à quelques stations de RER de la gare de Lyon (5 je crois soit 1/4 d'heure), dans le bel Hôtel de Malestroit mis à la disposition des artistes par la mairie.

Ce salon est LE salon de référence de l'art animalier, et je trouve que chaque année il monte en gamme, gagnant en exigence et s'ouvrant peu à peu à l'international. La règle du salon est d'exposer quelques oeuvres seulement (généralement une ou deux) des artistes qui ont sélectionnés - environ 90 cette année sur plus de 200 dossiers de candidature - et de présenter beaucoup plus largement les réalisations de deux artistes qui reçoivent les grands prix du SNAA. Le prix Roger B.Baron a été attribué cette année à Françoise Nesse pour ses peintures et le prix Edouard Marcel Sandoz à Chesade pour ses sculptures.

Le vernissage est l'occasion de rencontrer un très grand nombre d'artistes, de galeristes, commissaires-priseurs, personnalités du monde de l'art ou de la nature.

Pour ma 4ème participation au SNAA de Bry-sur-Marne, ont été retenus le Rhinocéros blanc chargeant et son petit, ainsi que la Hyène.

DSC00727.JPG

DSC00765.JPG

Avec l'aimable autorisation des artistes, voici quelques photos d'oeuvres parmi celles qui m'ont particulièrement touché. On pourrait en présenter bien, bien davantage : les toiles de Françoise Nesse, le poisson-lion de Philippe Tunot, les boeufs charolais de Franz Bodo, la raie bouclée en bronze de Bernard Frigière, le gorille de PJ Chabert... mais d'une part je dois me limiter, d'autre part je n'ai pu recueillir l'accord de tous les artistes, que je ne connais pas toujours. Le mieux est évidemment de se rendre au SNAA, qui se tient jusqu'au 16 décembre 2012 (ouvert tous les jours - entrée gratuite). 

Les oeuvres présentées peuvent être achetées sur place.

Tous les renseignements sur ce site : http://www.artistes-animaliers.com/

P1080998.JPG

Zèbre de Grévy "Access denied", acrylique sur toile de Julie Salmon.

On comprend le titre de l'oeuvre lorsqu'on découvre les pattes du poulain caché derrière. Il s'agit d'une très grande toile de 162 x 130 cm, très impressionnante et absolument superbe. Julie Salmon, charmante, parle très bien de cette scène observée dans le nord du Kénya.

P1090013.JPG

Lièvre, bronze de l'excellent Jean-François Gambino, couronné en 2007 par le prix Sandoz du SNAA

P1090003.JPG

P1080999.JPG

Rencontre aussi sympathique qu'intéressante avec Franck Maes (à gauche pour ceux qui ne me connaissent pas...), l'un des plus grandes guides de chasse en Afrique. Il présente Comme un lundi (technique mixte), scène africaine particulièrement gaie et apaisante.

P1090006.JPG

Quand l'hiver viendra... : le loup, le renard et la belette (composite) de Thierry Wald, comme trois jolis fantômes.

P1080996.JPG

P1080995.JPG

La longe et Audace (il y a un mouton qui ose s'écarter un peu du troupeau !), acryliques sur toile du phénoménal Christophe Drochon, qui reçut en 2004 le prix Roger B.Baron du SNAA.

P1080997.JPG

Deux ibis, délicat bronze d'Hélène Arfi, qui fait toujours des merveilles.

P1090007.JPG

P1090011.JPG

Autres chocs de ce salon, Pélican blanc et Pigeons capucins, huiles sur panneau du franco-canadien François Blin. Le pélican mesure 130 cm de haut.

22:01 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)