Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 mars 2009

BILAN DE L'EXPO DE LYON

L'exposition à la Galerie Michel Estades, à Lyon, est terminée depuis deux semaines et voici en quelques lignes le bilan que j'en fais.

 

Marie Dessalle et Isabelle Nicolas, qui tiennent cette galerie, sans doute la plus belle et la plus dynamique de la ville, ont été impressionnantes par leur expérience, leur savoir-faire et leurs connaissances.

L'affiche, d'abord : lorsque Marie m'a fait part de son choix, j'ai été surpris. Pourquoi un gros plan d'un éléphanteau, toute petite partie d'une grande pièce, et non un sujet plus imposant comme le gorille Platon ou l'Eléphant de cirque ? Pourtant, cette affiche a eu un succès fou et la galerie s'est vite trouvée en rupture de stock tant elle lui était demandée. Les commerçants ont tous accepté de mettre à leur porte ce petit animal timide et pataud. Le fond blanc, la calligraphie : tout était réuni pour qu'elle se remarque et c'est bien ce qui s'est passé. L'affiche a été largement distribuée : Lyon, Grenoble, St-Etienne, Valence, Annecy, Chambéry... Un gros travail supervisé par la galerie.

Les invitations ont été longuement travaillées par Marie, avec cette fois Platon, L'éléphant en alerte, le Mammouth, et là encore une jolie mise en page.

L'installation : il fallait voir Marie travailler tard dans la nuit et intervertir sans cesse les socles, les pièces, les éclairages, prendre du recul, tourner légèrement une pièce... pour arriver au résultat qu'elle souhaitait.

Marie et Isabelle se sont enfin appropriées chaque animal, ses attitudes, le travail de modelage, la fonte, la patine, donnant leurs conseils toujours éclairés. Je crois qu'elles sont prêtes pour ouvrir un zoo !

J'ai donc découvert tout l'énorme travail que réalise une galerie, qui n'apparaît pas toujours à première vue, mais qui a permis que cette exposition soit un vrai succès.

 

Au-delà des très nombreuses ventes, il y a eu des rencontres et des contacts extraordinaires. Ainsi par exemple Monsieur et Madame Thivillon, fondateurs du zoo de St-Martin-La-Plaine et connus pour vivre en compagnie des gorilles (cf. ma note "Vivre avec les gorilles" du 21 janvier). Ou encore cette dame qui venait voir l'Eléphant au cirque parce qu'elle est née et a vécu toute sa jeunesse dans un cirque, ses parents s'occupant des animaux. Elle m'a raconté plein d'anecdotes, comme les éléphants s'échappant dans la ville lors d'une parade, effrayés par la fanfare, ou cet autre éléphant tombé amoureux d'elle. Et bien sûr la très grande gentillesse d'Alain Delon m'appelant pour commenter l'expo.

 

Les plus grands succès ont incontestablement été les éléphants, les rhinocéros et les singes, mais une très grande variété de pièces ont trouvé place dans le coeur des collectionneurs. Il est curieux de constater que les pronostics sont souvent déjoués. Ainsi, j'étais certain que le rhinocéros noir, une des dernières pièces, rencontrerait un grand succès. Mais rien pendant presque toute l'exposition ! Avant que plusieurs personnes le choississent à quelques heures d'intervalle. Il en est allé ainsi de plusieurs pièces.

Au contraire, j'étais persuadé que le Casoar à casque ne serait jamais vendu tant il est particulier, avec son air méchant et ses couleurs vives. C'est pourtant l'un de mes sujets préférés. Mais bien mis en valeur par une belle lumière, il s'est "envolé" très vite, si j'ose parler ainsi d'un oiseau coureur !

 

J'ai pu passer de longs moments à la galerie à discuter avec les visiteurs, ce qui est très intéressant. Finalement, les questions tournent toujours autour de quelques sujets qui intriguent beaucoup : travaillez-vous d'après photo ? combien de temps prenez-vous pour faire une pièce ? quel est le processus de la fonte ? et bien souvent aussi : ferez-vous un jour des animaux de la faune européenne ? et dans ce cas j'ai souvent face à moi un chasseur qui rêve d'un sanglier, d'un chevreuil ou d'un chamois.

 

Nous avons maintenant bien des projets : Paris, Toulon, Strasbourg peut-être...

Mais il faut que je me remette au travail. Les idées ne manquent pas mais comme toujours, une grande anxiété m'habite : et si je n'y arrivais plus ? Si ça ne marchait plus : si mes mains n'arrivaient plus à recréer ces animaux que j'aime tant et surtout qui m'intéressent tant ?

Pour être régulièrement tenu informé des nouvelles sur ce blog, inscrivez-vous à la "Newsletter" en haut à droite de ce site.

23:11 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

04 mars 2009

ALAIN DELON ET PLATON

Je vous avais annoncé la belle vente de vendredi dernier (27 février) à Drouot. Me Leroy a su marier harmonieusement les "grands anciens" - Rosa (tableau) et Isidore (bronze) Bonheur, PJ Mène, Godchaux, Rötig, Fratin, Guyot, Jouve et bien d'autres - et les artistes contemporains aussi variés que Danielle Beck (les zèbres), José Maria David, Corinne Marchais, So, l'extraordinaire Patrick François, Umberto (une pieuvre magnifique !), etc.

 

Quelques jours avant la vente, Alain Delon, grand collectionneur de bronzes animaliers, en particulier de Rembrandt Bugatti et de Georges Lucien Guyot, m'a appelé pour me parler de "Platon, gorille des plaines", qui lui avait visiblement "tapé dans l'oeil". Alain Delon, qui possède déjà le "Buffle d'Afrique de l'Est debout", a la gentillesse d'aimer mon travail et de me le dire.

 

Lors de la vente, une belle bataille s'est déroulé au téléphone entre lui et un collectionneur américain mais il a fini par l'emporter et m'a dit hier sa joie. C'est évidemment la mienne ! Quelle fierté d'être ainsi suivi par un collectionneur aussi averti, qui peut parler des heures des bronzes et des animaux, de la qualité d'une patine, de la ciselure, du relief et de la vie d'une pièce.

 

L'exposition de Lyon est terminée. j'en ferai un "compte-rendu" sur ce site dans quelques jours.

 

Un certain nombre de pièces restent néanmoins exposées à la Galerie Michel Estades à Lyon et à la Galerie Din'Art, à Dinard. 

22:09 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (2)

20 février 2009

SUCCES DE L'EXPOSITION DE LYON

L'exposition à la galerie Michel Estades à Lyon (61 quai Saint-Vincent) connaît un grand succès et j'en suis ravi. Pour la première fois, mes 30 bronzes sont présentés simultanément. C'est d'ailleurs la dernière fois que l'on voit certaines pièces, qui sont maintenant épuisées car tous les exemplaires ont été vendus à des collectionneurs. Je garde néanmoins un à deux exemplaires pour ma collection.

Il est trop tôt pour tirer un bilan de ces 6 semaines d'exposition, car elle se termine le 28 février, dans 8 jours, mais elle dépasse très largement toutes mes espérances. Avant tout, des rencontres passionnantes, mais aussi la joie de voir beaucoup d'amateurs acquérir les pièces sur lesquelles j'ai passé tant de temps et de passion.

Je serai présent à la galerie samedi 21 février matin et probablement samedi 28 février après-midi, pour le dernier jour.

00:07 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lyon

05 février 2009

ART ANIMALIER : UNE TRES BELLE VENTE

Le magnifique Salon des Artistes Animaliers de Bry-sur-Marne (voir la note du 18 novembre 2008 - "Vernissage à Bry-sur-Marne"), où j'ai exposé mon rhinocéros blanc, a connu une suite intéressante : Me Leroy, commissaire-priseur à Paris (Auction Eve) a eu l'idée d'organiser une vente d'art animalier et m'a proposé de mettre au catalogue quelques pièces : le rhino blanc (un des derniers exemplaires, déjà !), le buffle d'Afrique au repos, le bison et le veau et Platon, qui n'en finit pas de connaître un grand succès à l'exposition de Lyon (Galerie Michel Estades).

Pour l'occasion, le gorille a revêtu une patine brun rouge absolument superbe.

Le catalogue est magnifique et marie harmonieusement les artistes contemporains et les plus grands peintres ou sculpteurs du passé : Barye, Rosa et Isidore Bonheur, Guyot, Jouve, Fratin, etc.

La vente aura lieu à Drouot vendredi 27 février à 14h.

Le catalogue de la vente est visible à cette adresse : http://www.auctioneve.com/

Une vente à ne pas manquer !

22:22 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1)

21 janvier 2009

VIVRE AVEC LES GORILLES

L'exposition des bronzes animaliers à la Galerie Michel Estades (jusqu'au 28 février - 61 quai St-Vincent - Lyon 1er) se passe bien : une très belle présentation, beaucoup de monde au vernissage, des contacts très intéressants - hélas, ce jour-là, on consacre trop peu de temps à chacun - et plusieurs pièces ont déjà trouvé des amateurs.

Hier, mardi 20 janvier, j'ai eu la joie de rencontrer M.Thivillon et son épouse, fondateur et Directeur du zoo de St-Martin-La-Plaine, entre St-Etienne et Lyon. C'est un remarquable zoo dont je recommande vivement la visite. Installé à flanc de colline, arboré et fleuri, il offre une vue magnifique sur la campagne et constitue un très beau lieu de promenade. Le parc est spécialisé dans les fauves (panthères des neiges, tigres, lion, lynx, etc) et dans les grands singes, en particulier gorilles (une douzaine) et chimpanzés communs (une petite vingtaine).

Les Lyonnais et Stéphanois connaissent tous une "figure illustre" de ce zoo : l'énorme gorille Platon, dont j'ai réalisé le portrait en bronze. Malheureusement, ce singe est mort en août dernier à l'âge de 34 ans.

Lorsque j'ai modelé mon gorille, j'ai envoyé une photo de la pièce au zoo de St-Martin en leur demandant s'il ressemblait à l'un de leurs pensionnaires (ils ont plusieurs grands mâles, dont Alexis). La réponse m'a fait plaisir : "Votre sculpture ressemble à notre plus vieux pensionnaire, Platon" (c'était en 2007).

M.Thivillon a eu la gentillesse de venir à la galerie vérifier de près la ressemblance et il s'est montré très satisfait. Le profil, la hauteur du cimier (le crâne), les yeux profondément enfoncés, les légers creux sur le front, etc, tout lui fait bien penser à cet animal extraordinaire. Il a également beaucoup apprécié Socrate et m'a recommandé de représenter maintenant un Bonobo (sorte de chimpanzé) et un Drill (un singe de taille moyenne, avec une tête très particulière). Mais je pense que je ferai d'abord un orang-outang (peut-être avec un lézard).

Avec M.Thivillon, Marie Dessalle et Isabelle Nicolas (Galerie Michel Estades), nous avons longuement parlé de la vie du zoo et partagé notre admiration pour le naturaliste anglais Gerald Durrell, fondateur du zoo de Jersey et qui a eu une influence déterminante sur l'approche des zoos retenue M. et Mme Thivillon. Je leur ai posé mille questions sur leurs pensionnaires : babiroussas, chevreuils, guibs d'eau, tamarins, cercopithèques, etc, et la conversation fût passionnante.

Plus étonnant : M.et Mme. Thivillon vivent réellement avec les gorilles. Tous les soirs, ils dorment avec deux gorilles adultes, qui font preuve de beaucoup de douceur et d'attention. Au moindre geste agressif, m'a averti M.Thivillon, ils auraient été obligés de remettre en cage ces animaux d'une force incroyable.

Le plus grand groupe de gorilles au monde se situe dans un zoo au sud de Londres, qui abrite près de 120 gorilles !

Il existe un DVD de cette aventure : "Un gorille dans la famille".

Sur ce site, dans l'album-photo "Exposition Galerie M.Estades à Lyon", les photos de cette merveilleuse rencontre.

Pour en savoir plus, je vous conseille de cliquer sur ce lien :

http://www.digit-lefilm.org/article.php3?id_article=74

et encore une fois, je vous recommande le zoo de St-Martin-La-Plaine, dont voici le site :

http://www.espace-zoologique.com/

21:05 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (3)