Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 juin 2007

PLATON, GORILLE DE PLAINE

Un nouvel album photo : le gorille des plaines.

Encore un sujet qui me "travaillait" depuis longtemps : cette masse colossale, ces bras et ce ventre énormes, cette tête en forme d'obus - on appelle cimier le haut du crâne - les jambes finalement assez fines et courtes, les doigts épais... Et surtout cet air farouche, ces canines impressionnantes alors que ces animaux essentiellement végétariens sont plutôt calmes et réservés.

On a peut-être exagéré ce contraste. Il m'est arrivé de voir dans un zoo une colère de gorille, avec cris et violents coups de poing sur les vitres et ça fait peur !

Ceux qui aiment ces animaux doivent visiter le zoo de St-Martin-La-Plaine, entre Lyon et St-Etienne, qui présente un magnifique groupe, dans un cadre propre, vaste, reposant. Les grands mâles sont fascinants. J'ai envoyé une photo de mon gorille à ce zoo en leur demandant s'il ressemblait à l'un de leur pensionnaire.

Réponse : "Votre sculpture nous fait fortement penser à Platon, notre plus vieux gorille âgé aujourd'hui de 36 ans".

Les gorilles se répartissent en deux espèces et quatre sous-espèces : Gorille de l'Ouest dont Gorilles de plaine de l'Ouest (mon modèle) et Gorille de plaine de Diehl, et Gorille de l'Est dont Gorille de montagne, souvent vus en reportages, et Gorille de plaine de l'Est. Le Gorille de montagne a le poil beaucoup plus épais que celui de plaine et une allure moins athlétique.

Un mâle pèse en moyenne 170 kg, deux fois plus que la femelle. Ce qu'on prend pour ses impressionnants pectoraux est en fait formé de deux sacs vocaux situés sous la peau et que le gorille gonfle lorsqu'il se frappe la poitrine du plat de la main. Les sacs font alors caisses de résonance et le son produit peut alors s'entendre à près d'un kilomètre.

C'est un animal moins sociable que le chimpanzé : il a toujours l'air plus renfrogné, introverti, songeur et hésitant.

22:50 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

LE SITE, LA GALERIE LYONNAISE, ETC

LE SITE 

Plus d'un mois sans nouvelle note sur le site ! Cela n'était pas arrivé depuis longtemps. Pourtant, vous êtes nombreux à le visiter : entre 300 et 400 par mois et le nombre de pages vues est de 2 000 à 3 000, ce qui fait plaisir.

On m'a fait remarquer que les bronzes étaient en réalité assez différents des photos du site. C'est exact : il est difficile de faire de bonne photos avec un petit appareil numérique qui a le mérite de permettre un transfert immédiat sur internet, contraitrement aux appareils argentiques. Je trouve qu'effectivement les proportions sont déformées et la chaude couleur du bronze n'apparaît guère. Mais je ne sais quelle solution trouver.

 LA GALERIE ESTADES A LYON

Elle présente maintenant, dans ses superbes caves, qui à elles-seules valent la visite, un bon éventail de mon travail : éléphants, bisons, zèbre, taureau, ours, etc. Le rhinocéros n'y est déjà plus, ayant rapidement trouvé un amateur. Je le ferai retirer par la fonderie.

DIN'ART

De nombreuses pièces seront présentées cet été à la galerie Din'Art (à... Dinard), qui m'accompagne avec constance et amitié. Malheureusement, compte tenu des délais de fonte, les toutes dernières pièces (casoar, gorille, etc) ne pourront pas être prêtes avant septembre.

A Paris, les galeries Holland & Holland et Mouvances présentent divers modèles.

22:35 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

05 mai 2007

MAISONS-LAFFITTE : UNE EXPO REUSSIE !

L'exposition de Maisons-Laffitte, le week-end dernier (27-28-29 avril) s'est très bien passée, même si ce n'est pas tout à fait de la façon prévue. En effet, les visites n'ont pas été très nombreuses, sauf pour le vernissage du vendredi soir, et les journées de samedi et dimanche ont été assez calmes. Pour des raisons personnelles, seule cette date me convenait mais elle n'était pas idéale, pont de 4 jours coincé entre deux week-ends d'élection qui ont forcé les gens à rester chez eux. En revanche, beaucoup de bronzes sont partis, ce qui est une très grande joie : mon travail "accroche" des passionnés, qu'ils soient collectionneurs, chasseurs en France ou en Afrique, voyageurs.

19 bronzes étaient présentés : 16 sujets dont 3 en deux patines bien différentes (marron clair ou noir).

Le peintre MATTHIEU DORVAL présentait ses belles gouaches, qui ont conquis les visiteurs. Matthieu est Breton et peint le littoral, les bateaux de pêche, la mer et ses produits (ah ! ses homards !), mais aussi des lieux parisiens fort bien réalisés (le Pont-Neuf, Notre-Dame, etc). Matthieu a entièrement décoré le grand salon d'un paquebot de la Brittany Ferries, le Pont-Aven. Il travaille actuellement sur un vaste projet de recherche et peinture sur le littoral de l'arc Atlantique.

Le lieu de l'exposition était idéal : une grande belle maison claire, calme. Nous prenions nos repas sous un grand marronier en fleurs ou sous la véranda fleurie. Philippe et Chantal Vérité nous ont magnifiquement reçus.

 L'exposition était (parfaitement) organisée par la GALERIE DIN'ART, tenue par EMMANUEL COURTOIS, installé à Dinard (35) et grand connaisseur des peintres de la marine et de la mer, au premier rang desquels ALBERT BRENET, MARIN-MARIE, MATHURIN MEHEUT, DOIGNEAU, GUERIN, etc. Ceux qui aiment cette peinture doivent visiter sa galerie.

Beaucoup de rencontres passionnantes, donc, en cette soirée, et le plaisir de constater que certaines pièces plus difficiles, comme le morse, le babouin, le chameau, les bisons, ont "tapé dans l'oeil" de collectionneurs. Les premières pièces, comme le buffle et le percheron, approchent à grands pas du 12ème et dernier exemplaire.

Me voici donc encouragé à continuer mon travail. Un Casoar à casque, gros oiseau coureur d'Océanie, est presque terminé. Pourquoi avoir fait un animal aussi curieux ? Je ne sais pas. Sans doute parce que j'en ai vu beaucoup dans les zoos et que son air autoritaire m'amuse, tout comme son cri qui est en fait une sorte de roulement de tambour sourd.

D'ici peu, quelques photos de l'exposition et une ou deux du casoar en terre. J'ai de nombreux projets en tête...

21:30 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

27 mars 2007

LE BABOUIN, LE CHAMEAU ET LE RHINOCEROS EN BRONZE

Les photos des trois derniers animaux - chameau, rhinocéros blanc, babouin - réalisés en bronze sont disponibles. La fonderie a très bien travaillé : la patine marron du rhinocéros est superbe. Le singe et le chameau ont été tirés en deux patines différentes : marron foncée classique et marron claire, ce qui leur va bien.

Je me suis aperçu que dans les jours suivants la patine, celle-ci continuait d'évoluer. Le chameau, par exemple, était un peu trop couleur moutarde dans les minutes qui suivaient l'application des oxydes. Ceux-ci continuent donc à travailler le métal et le beige a pris le dessus, ce qui est parfait. Il paraît que c'est un phénomène classique.

22:59 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

19 mars 2007

PHOTOS DE BRONZE TOUTES REFAITES

Il est bien difficile de prendre correctement en photo les bronzes : il faut une lumière la plus naturelle possible, pas de reflets jaunes, pas trop de brillance, un fond neutre et sans ombre... Les premières photos de mes bronzes, souvent faites dans une pièce mal éclairée, étaient sombre ou surexposées.

Je les ai donc toutes refaites. Elles ne sont pas parfaites - il faudrait un appareil numérique bien meilleur que celui que j'utilise et un vrai studio - mais c'est bien mieux. Je continuerai à les retravailler.

Dans une semaine, des photos des trois derniers bronzes : rhinocéros, singe, chameau. Je les ai vus en cours de fonte à la fonderie : ils semblent superbes.

Egalement de nouvelles photos dans l'album-photo "La fonte en image", qui s'enrichit à chacune de mes visites à la fonderie Barthélémy. La série est maintenant presque complète.

21:35 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)