Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 janvier 2017

LES AMIS DU ZOO DE LYON

Le zoo du Parc de la Tête d'Or à Lyon a de nombreux visiteurs. Rappelons en effet que le Parc reçoit près de 3 millions de visiteurs par an.

Le zoo est un lieu de promenade, de détente mais il a aussi des missions bien spécifiques. Elles sont doubles. En premier lieu, il s'agit de mieux faire découvrir le zoo lui-même : les espèces sauvages qu'il abrite, leur rôle dans la nature, leurs mœurs, les éventuelles menaces qui pèsent sur elles, les moyens de préservation à mettre en oeuvre sans oublier évidemment la parfaite conservation des pensionnaires (nourriture, cadre de vie, reproduction éventuelle, soins, etc.).

P1030516 compressée.JPG

Watuzi

D'autre part, et cela paraît moins évident aux yeux des visiteurs, le zoo participe à des programmes de conservation des espèces menacées, d'échanges entre zoos, si nécessaire de réintroductions d'animaux dans leur espace naturel. Le zoo de Lyon, aujourd'hui dirigé par Xavier Vaillant, finance enfin des actions de préservation d'espèces dans leurs sites naturels, à Madagascar ou au Brésil, par exemple.

P1010742.JPG

Zèbre et Cob de Mrs Gray

Une Association s'est créée il y a quelques années pour contribuer à son rayonnement, mettre en avant ses missions, son action et ses évolutions permanentes. Il s'agit d'AZL pour Association des Amis du Zoo de Lyon. Tout en étant tout à fait indépendante, cette association est très proche de la direction du zoo, qu'elle rencontre régulièrement. Elle participe activement au rayonnement du zoo.

P1170145.JPG

Pélican

Les actions concrètes d'AZL sont variées : conférences, soutien financier à des aménagements du zoo (AZL a ainsi fait don d'un incubateur pour les tortues rayonnées de Madagascar), organisation du week-end de la Conservation qui se tient chaque année dans les allées du zoo, édition d'un blog et d'une gazette papier gratuite que vous pourrez trouver notamment chez les commerçants du Parc (par exemple en dégustant une excellente gaufre ou un bon chocolat chaud à l'ancienne !), visite de parcs, etc.

LogoZooPngTransp.jpg

C'est ainsi que fin 2016, AZL a emmené une délégation de ses membres visiter l'espace zoologique de Saint-Martin-La-Plaine où ils ont pu longuement discuter avec Pierre Thivillon, fondateur et directeur. Un autre jour, une rencontre avec le vétérinaire du zoo de Lyon a également enchanté les personnes présentes.

Pour 2017, plusieurs actions du même type sont prévues, notamment une visite auParc des oiseaux dans la Dombes. Je rappelle qu'AZL soutient le projet Grandeur Nature Lyon des girafes en bronze qui seront installées au printemps 2017 au Parc.

P1010774.JPG

Lion d'Asie

Alors, si vous aimez notre zoo, si cela vous intéresse de rencontrer la direction, d'entendre le vétérinaire expliquer les soins qu'ils prodigue à ses pensionnaires, d'être au courant en avant-première des naissances, départs et arrivées d'animaux, des nouveaux aménagements prévus, de visiter d'autres zoos de la région, de participer au week-end de la conservation et aux rendez-vous de la biodiversité, de recevoir la gazette du zoo, etc., n'hésitez plus : adhérez à AZL.

Voici le lien vers les dernières gazettes : vous y apprendrez beaucoup de choses !

http://www.amis-zoo-lyon.org/l-association/la-gazette-des...

Front-gazette-3.jpg

La cotisation est modique : 10 € par an (étudiants, chômeurs, enfants de moins de 16 ans ou 20 € (tarif individuel normal) à 40 € (famille).

Adhésion : chèque à l'ordre de "Amis du Zoo de Lyon" à adresser à :

« Les Amis du Zoo de Lyon », 16 rue de l’Egalité – 69150 Decines-Charpieu.

P1170914.JPG

Girafe

20:29 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (2)

14 janvier 2017

"UNE BRETAGNE PAR LES CONTOURS" DE Y. LE SACHER : NOUVEAU TOME

Je vous tiens régulièrement informé de la parution des ouvrages de Yann Le Sacher, qui a entrepris de parcourir le tour de la Bretagne et de dessiner avec talent et humour les ports, villages, plages, bateaux, criques et personnages de cette région attachante. Yann a commencé aux frontières de la Normandie et de la Bretagne et tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

P1030203.JPG

Le numéro 8 est sorti courant 2016. L'artiste approche de la pointe nord de la Bretagne puisque ce tome couvre la partie de Plouescat à Plouguerneau. On peut penser qu'il faudra au moins 20 livres pour arriver en Loire Atlantique.

P1030207.JPG

P1030205.JPG

Yann saisit très bien la faune domestique et sauvage de la Bretagne !

P1030208.JPG

P1030206.JPG

Yann Le Sacher sait s'amuser des scènes que l'on a tous observées ou vécues un jour en vacances...

P1030211.JPG

En bas de chaque page, un petit dessin très amusant.

P1030210.JPG

Les premiers numéros sont hélas épuisés mais les derniers sont encore disponibles sur ce site : http://www.editions-de-dahouet.com/les-livres-des-e...l

Vous pouvez aussi retrouver Yann Le Sacher sur son blog, avec presque chaque jour un nouveau dessin. Vous pourrez notamment admirer ses originales enveloppes couvertes d'oiseaux :

http://yal.over-blog.com/

16:16 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)

09 janvier 2017

BILAN DE 2016 - PERSPECTIVES POUR 2017

Je vous souhaite une excellente année 2017 ! Je forme des vœux spécialement pour vous qui aimez les animaux, l'art en général et la sculpture en particulier.

L'année 2016 est donc tout juste terminée et c'est l'occasion de faire un petit bilan de mon activité des 12 derniers mois.

NANE9794.jpg

Bien entendu, 2016 a été placée particulièrement sous le signe de la future sculpture monumentale du Parc de la Tête d'Or à Lyon. Ce projet, baptisé "Grandeur Nature Lyon", a été lancé et est parrainé par le Fonds de dotation "Devenir" créé par Jean Brunet-Lecomte.

P1050204.JPG

L'année 2016 a été décisive : grâce à nos mécènes et à la générosité de centaines de donateurs, nous avons "bouclé" le budget et commandé à la fonderie Barthélémy Art la sculpture du girafon et de sa mère, l'ensemble mesurant plus de 3 mètres de haut et pesant une tonne. Un grand merci encore à vous tous qui suivez et soutenez cette incroyable aventure.

P1050308 détourée.jpg

Éléphants d'Asie au travail

2016 a également vu l'arrivée de nouvelles créations en bronze : le grand crocodile du Nil long de 170 cm, le grand élan, le modèle en petite taille de la girafe et du girafon du Parc, le dragon de Komodo, les éléphants d'Asie au travail, Xanthippe la femelle chimpanzé. Plusieurs autres modèles ont été créés mais ils ne sortiront en bronze que début 2017 (voir ci-dessous).

14701045_709801715824921_1835231112712002726_o.jpg

Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort

Outre leur présence permanente dans les galeries d'art dont la liste est ci-contre à gauche, mes bronzes ont été exposés au Grand Palais à Paris (Salon des Artistes Français), à Lyon (CIC Lyonnaise de Banque), à Bruxelles (Septembre Animalier Bruxelles), à l'Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort, au Salon National des Artistes Animaliers (40ème anniversaire), sans parler de la très intéressante journée à Thomery près de Fontainebleau, dans le cadre des "Journées Rosa Bonheur".

La course des oryx 2.JPG

Le groupe (déjà épuisé) des Oryx au galop a obtenu une Médaille de bronze au Salon des Artistes Français.

Sur ce site internet, 40 nouvelles notes ont été publiées. On compte plus de 260 abonnés à la Newsletter. J'ai reçu plus de 120 demandes d'avis sur des bronzes anciens (une tous les 3 jours en moyenne !) et bien sûr j'ai répondu à toutes ces demandes.

L'audience du site en 2016 est tout à fait satisfaisante (source : Google Analytics) : 

31 700 visiteurs (+7,7% / 2015) dont 25 276 visiteurs uniques (+8,7%)

50 695 pages vues (+8,6%)

La plupart des consultations (85%) ont été faites à partir de la France mais plusieurs centaines de visites sont issues de Belgique, Allemagne, Suisse, Espagne, et même des Etats-Unis, Russie, Israël, Maroc, Tunisie, etc.

P1040392.JPG

L'année 2017 promet d'être riche.

Ce sera tout d'abord l'installation et l'inauguration officielle de la girafe et du girafon grandeur nature au cœur de Lyon. Sauf imprévu, l’événement aura lieu mi-mai. Je vous tiendrai au courant régulièrement de l'avancement des travaux, qui, dès fin janvier, promet d'être spectaculaire.

P1030999.JPG

Le Crédit Agricole de Lyon organisera une exposition en mars, dans ses beaux locaux de la place Bellecour, sur le projet Grandeur Nature Lyon : film, photos, bronzes, éléments agrandis par l'impression 3D, etc. retraceront toutes les étapes de l'aventure.

Trois buffles d'Afrique 1.jpg

Trois buffles d'Afrique

Je ne peux vous annoncer quels nouveaux animaux en bronze je créerai en 2017 puisque je ne me décide qu'au moment où je suis face au bloc de terre, mais fin janvier, en principe, seront édités en bronze les dernières créations de 2016 , Coquet le grand taureau charolais, les trois buffles d'Afrique ainsi que les deux guépards et l'impala.

P1050896.JPG

"Coquet, taureau charolais" brut de fonderie,

donc avant les retouches et la patine.

Mes bronzes seront visibles dans deux nouvelles galeries : l'une à Saint-Malo (Centre Cristel Editeur d'Art), l'autre dans l'est de la France (Galerie Boyrié). Le Centre Cristel leur consacrera une exposition au second trimestre et je participerai à une exposition franco-allemande organisée par Marie-Thérèse Boyrié pendant l'été.

P1200285.JPG

Le Salon des Artistes Français m'a fait la joie de sélectionner trois bronzes pour l'édition 2017 au Grand Palais à Paris. Si le jury du salon SAB de Bruxelles et celui du Salon National des Artistes Animaliers m'en jugent digne, je participerai également à ces salons. Une exposition collective au Maroc est également envisagée. Enfin, la galerie Estades de Lyon me consacrera pour la 4ème fois une grande exposition en fin d'année.

P1150716.JPG

Je vous tiendrai au courant de tous ces événements via ce site. N'hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter. Merci de votre fidèle attention à mon travail. 

Je vous renouvelle tous mes vœux pour 2017. 

15:19 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (8)

22 décembre 2016

EXPOSITION BARYE A PARIS

La belle galerie Nicolas Bourriaud, située à Paris près de la place des Ternes, présente depuis le 24 novembre 2016 et jusqu'au 26 janvier 2017 une belle exposition Antoine-Louis Barye (1795-1875).

Expo Barye Bourriaud 1.jpg

C'est l'occasion de voir et revoir les bronzes essentiellement animaliers - mais pas seulement - de ce très grand artiste qui a véritablement lancé la sculpture animalière naturaliste et a été suivi par des dizaines d'artistes parmi lesquels Alfred Barye son fils, Frémiet, Isidore Bonheur, Valton, Jacquemart, Delabrierre, Pompon, etc.

Expo Barye Bourriaud 2.jpg

"Aigle tenant un héron" (Photo N.Bourriaud)

Vous pouvez d'ailleurs retrouver la vie de Barye dans le "Monsieur Barye" écrit par Michel Poletti (Acatos)

M Barye couv.jpg

La galerie Nicolas Bourriaud expose des bronzes de plusieurs fondeurs mais aussi de nombreux bronzes de l'atelier de Barye, les plus recherchés. Aux personnes me demandant comment reconnaître des beaux bronzes des copies ou simplement des fontes un peu tardives, je réponds souvent qu'il faut voir - contempler ! - de belles fontes, admirer la ciselure, la patine et ses nuances. Dès lors, par comparaison, une mauvaise fonte est vite repérée.

Expo Barye Bourriaud 7.jpg

"Le Général Bonaparte" (Photo N.Bourriaud)

Je vous recommande donc de visiter cette exposition, où sont présentés les grands "classiques" de Barye (Éléphant du Sénégal courant, lionnes, etc.) mais aussi des pièces beaucoup plus rares.

Expo Barye Bourriaud 4.jpg

"Junon" (Photo N.Bourriaud)

La galerie a édité un catalogue de l'exposition, en vente sur place ou qui peut être expédié.

Attention : pendant les vacances de Noël, la galerie n'ouvre que sur rendez-vous.

Expo Barye Bourriaud 3.jpg

"Epagneul en arrêt sur une oie" (Photo N.Bourriaud)

 

Galerie Nicolas Bourriaud

205 rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris - 06 08 70 44 83

Exposition Barye : jusqu'au 26 janvier 2017

Ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h (sur RV pendant les vacances de Noël)

galerienicolasbourriaud@gmail.com
www.galerienicolasbourriaud.com

Expo Barye Bourriaud 5.jpg

"Loup marchant" (Photo N.Bourriaud)

16:04 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (2)

09 décembre 2016

NOUVELLES CRÉATIONS : IMPALA ET GUÉPARDS

Voici de nouvelles créations un peu particulières.

Je souhaitais depuis longtemps créer une scène que tout le monde connaît et que plusieurs sculpteurs contemporains ont déjà représentée : la chasse d'un guépard. Mais quel attitude retenir pour ces animaux : le guépard devait-il être en pleine course ? Devait-il au contraire manquer sa chasse comme cela lui arrive souvent, ce qui serait plus original ? La proie devait-elle être à terre, se faire faucher en pleine course ou au contraire échapper au prédateur ?

P1050585.JPG

L'agitation de ces idées a finalement donné un guépard en pleine vitesse, un autre animal qui visiblement ralenti comme à regret tout en regardant l'antilope s'échapper et enfin un impala bondissant. Je ne sais pas encore si j'éditerai les trois animaux séparément ou bien dans une composition de deux ou trois. Dans ce dernier cas, l'impala ne sera pas dans l'axe du guépard mais fera au contraire un brutal crochet pour lui échapper. Il est également possible qu'il soit coiffé de cornes (NB : la femelle n'en porte pas).

Guépard courant (sur antérieur) fond noir.jpg

Le guépard, on le sait, est l'animal terrestre le plus rapide puisqu'il peut pousser des pointes à plus de 110 km/h. Grâce à la souplesse de son dos, à ses poumons et sa cage thoracique très développés, à la longueur de ses pattes, le guépard se rue, du plus près possible, sur la gazelle, la jeune antilope, le jeune zèbre, le phacochère qu'il convoite. Son démarrage est époustouflant.

P1040375.JPG

On en voit parfois s'attaquer à de plus gros animaux, comme un zèbre adulte, mais les risques d'échec sont alors très importants. En effet, le guépard est un animal léger qui utilise sa vitesse pour choquer sa proie et la faire tomber. Il lui faut ensuite, très vite, planter ses crocs dans la gorge car le guépard n'a ni les griffes acérées ni la force et le poids du léopard ou du lion. Renverser un zèbre est une tâche difficile...

P1040427.jpg

Épuisé par sa course insensée, le guépard halète longuement avant de reprendre ses esprits. C'est souvent le moment où lion, hyènes, lycaons lui dérobent le fruit de ses efforts. Il n'est pas de taille à lutter et, à la différence du léopard, ne peut porter sa victime en haut d'un arbre.

Guépard et impala détourés fond blanc.jpg

Les petites proies des guépards n'ont guère de chance de lui échapper. Un phacochère peut faire front et le menacer de ses défenses, très dangereuses (n'oublions pas qu'un prédateur blessé a de fortes chances de mourir de faim). Une gazelle adulte, comme cet impala, font de brusques crochets et des bonds pour surprendre leur poursuivant et le semer. Malgré sa vitesse, le guépard, aidé par le balancier que forme sa queue, est capable d'incroyables changements de direction mais ça ne marche pas toujours... Une proie de la taille d'un springbok ou d'une gazelle de Thomson est idéale.

P1050586.JPG

Dimensions de chaque animal : environ 30 cm de long x 15 cm de haut. 

19:15 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0)